UASG ATHLETISME

UASG ATHLETISME

CR Marathon Macau 11/12/2010 par le lointain Jacques

Salut,

en parlant de podium, voilà une petite photo qui honore votre maillot.


C'était le marathon de Macao, c'est marrant de se retrouver dans le stand de la cérémonie, à coté de pros Kenyans et Ethiopiens. Le climat n'était pas trop défavorable : 20 degré et 82% d'humidité.
La course commence et fini dans le stade olympique de Macao. Le départ du marathon se fait en même temps que celui du semi.
En Asie, il n'y a pas de préférentiels, il n'y a que des élites invités. On est donc obligé d'aller sur la ligne de départ 1/2 h avant pour être bien place. Le parcours n'est pas terrible, c'est deux fois le parcours du semi. La difficulté est que, pour changer d'île, il faut  emprunter un pont  de plus de 2kms de long : ce qui fait 1 km de montée 4 fois.
L'ambiance sur le parcours est assez proche de zéro, même devant les casinos. Pendant la première moitié, comme il y a des semi-marathoniens, je ne me sentais pas trop seul, j'ai couru avec un groupe d'une dizaine (avec les premières filles) de la première montée ( env 8km) à juste avant la deuxième montée ( env 14 km) : c'était sympa nous étions précédés de la voiture avec le chrono sur le toit. Comme j'ai eu peur que ce groupe se laisse emporter par ceux qui font le semi, je les ai laissé filer. Apres, tout seul pour les 28 derniers kms, heureusement que de temps en temps il y avait des cadavres en ligne de mire, à la fin il y en avait certainement qui étaient dans leur premier tour : mais ceux la n'ont pas été classés car les chronos ne dépassent pas 2h30 au semi et 5h au full.


Question approvisionnement : sur le  parcours, il n' avait que l'eau et des éponges. Moi, je suis arrive la bas avec 4 compotes a boire dans un petit sac en plastique et un grosse gourde de cycliste, portée à la main, ( env 500ml) rempli d'eau sucre. Pour ce genre de parcours, l'idéal serait d'avoir quelqu'un sur la route pour éviter de trop porter vu. J'ai mange une compote au départ puis une au 10,20 et 30 (je peux dire que j'étais content de m'être débarras de mon sac de compote au 20 !). Pour l'eau j'ai bu quelques gorgées presque toutes les 5 mn. La gourde est  quand même un peu lourde surtout quand la deuxième main est prise, c'est pas facile de reposer un bras. Elle était vide au 30 kilo, je l'ai remplie a moitié au stand. Je n'ai pas eu de sensation de fringale ou de soif, quelques débuts de crampes a partir du 30 kilo surtout lors des épingles à cheveux.
Coté vitesse, j'avais +1 mn d'avance sur les 15 km/h jusqu' au 30km, après cela s'est effrité assez vite, surtout avec 4'40 sur le km dans la dernière montée du pont ( 37eme km). En rentrant dans le stade, j'ai vu sur ma montre  2h47 passe, il a donc fallu accélérer pour rester sous les 15km/h ! j'avais  un couple 30 m devant moi,  en sprintant je suis arrive sur la ligne en même temps que l'un d'eux, l'autre est  arrive 4 secondes devant. J'ai fini en 2h48'46 à ma montre soit 1s de mieux que 15km/h ( 2h48'50 en tps officiel) : Il y avait des capteurs de temps de passage un peu partout, dont au départ et à toutes les épingles à cheveux : j'espérais avoir le temps réels et des temps intermédiaires : il ne semble pas qu'ils vont les publier, cela ne devait servir qu'à vérifier les fraudes !
De mon cote je fini 3eme des plus de 40 ans, le premier est a 2h23 !, le 2eme a 2h46 (prenable).

Beaucoup parmi vous obtiendraient plus facilement que moi une place sur le podium, donc n'hésitez pas à passer faire un course en Asie.


PS: Une autre bonne nouvelle, pour  ceux qui connaissent le IronFrenchy d'HK, Olivier, à Busselton, il s'est qualifié  pour le ironman de Hawai : demander lui son CR, il est assez émouvant.



Bonne préparation pour vos prochaines courses  : il semble que pas mal d'entre vous en ont déjà prévu un marathon pour 2011.


Jacques



16/12/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 63 autres membres