UASG ATHLETISME

UASG ATHLETISME

CR de l'Hivernale du Raid Normand par Aurélien le 30/01/2011

Le raid normand, c'est quoi?

 Une course d'orientation de 55km en pleine nuit dans la campagne normande,  par équipe de 4.

 

 Le récit :

 Comment vous dire...

 Hyper difficile...

 Ça commence à 20h30 par la distribution d'un road book.

 En suivant les indications du fameux road book, nous prenons une carte IGN et reportons tous les points sur lesquels nous sommes censés retrouver des balises. Les indications sont du type : 35° à 400m, (le 0° étant le nord) avec souvent une précision descriptive telle que « descendant sur route » ou « au croisement des chemins. »  Une fois terminé le traçage (environ 20min), nous partons pour l'aventure nocturne.

 La préoccupation de savoir si nous sommes sur la bonne route, le  bon cap, est constante. Elle devient même obsession. C'est ce qui habite tout  au long de la course, car si nous ne sommes pas sur le bon chemin :

* nous perdrons du temps

* nous raterons probablement des balises, ce qui signifie aussi des pénalités.

 Courir pour se réchauffer est une obligation, tellement le froid est  présent. (Il fait environ -6°)  Au 1er point de passage, nous rendons notre 1ere carte poinçonnée (à chq  balise correspond un poinçon) et prenons un nouveau road book.

Autant vous dire que sur le parking, en plein vent, à 3h du matin et pendant 30min à 4pattes pour retracer les nouvelles balises sur la carte, la piquette est venu rapidement (pour les soiffards, je parle non pas de pinard mais d’engourdissement au bout des doigts et dans tout le corps), Ici, il faisait vraiment trop froid, c'était horrible.

Nous sommes relativement lents, et pointons déjà dans les dernières équipes.

Néanmoins la course continue, et nous nous réchauffons comme nous pouvons, la meilleure manière étant de courir.

 Nous tombons sur d'autres UASGISTES (Vincent Brunel & Laurent Delafond

...) et faisons un petit bout de chemin ensemble.

Le bois, habituellement si calme au chant d'une chouette, se révèle par  endroit une véritable autoroute !

 Ça se croise, ça vient de la gauche, de la droite... Limite à se poser la  question si nous sommes sur le bon cap :)  certaines balises, nous les chercherons pendant 30min... Et parfois nous ne les trouverons pas.

 

 Au final on a pris 20h de pénalité dès le départ car notre capitaine d'équipe n'est pas venu, il était très fatigué. J’espère qu’il se remettra rapidement car son état perdure.

 Nous avons raté 2balises sur 26 sur la première partie.

 Sur la 2ème partie, nous avons zappé ce que l'on appelle une spéciale, à  partir d'une énième balise il faut repartir vers de nouveaux points d'une  carte annexe à petite échelle. Cela fait une généralement une boucle, nous  prendrons 3h de pénalité (pour 6balises)  sur la dernière partie, on a chopé 1 seul balise car nous étions hyper en  retard. En effet, il y a une heure limite pour rentrer, si l’on est en retard de 15min, 1h de pénalité est infligée, pour 30min : 2h.

 Ensuite c’est la disqualification disqualifié...

 Laurent imprimant le train après un énième passage dans les ronces plutôt délicat, nous finirons par la route pendant 4-5km à 12-13kmh.

De mon coté, j'étais content d'avoir autant de jus à la fin.

 

Conclusion :

 Nous avons pas mal jardiné, et perdu un max de temps... Et malheureusement rien ne poussera.

25% d’abandons au finalement, ce qui est le taux le plus élevé depuis que l’épreuve existe.

 Les gros paramètres à gérer :

* l’orientation

* le froid,

* l'autonomie totale (pendant 12h30)

* les ronces (pauvre Laurent qui n'avait pas de protection pour les mollets...

 Il a souffert !! )

 

Damien qui a dû orienter tout seul, un grand merci à lui. S’il n’avait pas été là, Laurent & moi-même serions peut être encore dans le bois Une pensée spéciale aussi pour les jambes de Laurent toutes écorchées.

 

Enfin, certains d’entre vous savait que le César honorifique de « Gamelles d’Or » m’était largement dû. J’ai été malheureusement destitué par Laurent qui m’a largement battu au cours de cette CO :

Les scores Gamelles :

Damien : 1 à 2

Aurélien : 6 à 7

Laurent : plus d’une 12aine

 

Nous avons chacun notre style, Laurent tombe élégamment, en souplesse, dans la continuité du mouvement. Le mien est plus relatif à un âne, un bourrin, c’est lourd, ça fait mal.

 

 Pas grand chose à voir avec le trail finalement, mais très sympa tout de même. Ce n’est peut être pas non plus l’épreuve la mieux recommandée pour commencer la course d’orientation.

 

Je m’y attèlerais seul prochainement, sur moins long et de jour. Histoire de tester mes talents d’orienteur. « A gauche je te dis ! »

 

 J'espère avoir été à peu près clair. Je ne suis pas sûr, car un peu

 Déphasé..:)

 

Aurel, orientateur de confession. :D

 

Voici le petit mail de CR reçu de l’organisation ce matin

 

LA FRENAYE Ville de départ !

Les  480  concurrents  soit  118  équipes  ont découvert enfin leur lieu de départ. Partis du TRAIT, les cars HANGARD les ont emmenés direction ouest à LA FRENAYE charmante bourgade de la Vallée De La Seine.

Les  2 départs sont donnés à l'heure prévue 20H30 et 21H30 répartissant les équipes  :  remise des livres de route et découverte du tracé de 55 km avec 1600  mètres  de D+ et 55 balises à pointer pour revenir à pied sur le lieu d'accueil LE TRAIT.

RECORD D'ABANDON

 

Les  températures  HIVERNALES  en dessous de 0° depuis 3 jours ont rendu le terrain très dur d'où les nombreuses entorses. Dès le 9ème kilomètre, Kévin Delarue  pour  sa  première  Hivernale  inaugure  la liste de la dizaine de foulures  répertoriée.  Le  PC  Médical  relèvera d'ailleurs une très belle fréquentation pour cette 11ème édition.

 

Tout comme "le bus des abandons", 120 concurrents sont rapatriés durant la nuit  à  la  salle  Léo Lagrange au TRAIT. Beaucoup s'arrête à mi-course au bivouac  situé  au  stade de football de Saint ARNOULT car le 2ème livre de route  donné,  il est difficile de tracer sa carte sous un vent glacial qui descend le thermomètre à –6°.

A MI-COURSE 7 HEURES DE DECALAGE ENTRE LES PREMIERS ET LES DERNIERS.

 

C'est  ALB  RAID  AVENTURE ELBEUF du 1er groupe parti à 20H30 qui pointe en premier,  mais  SILVA  ORIENTSPORT  EANA  parti avec le 2ème groupe à 21H30 arrive  15  minutes  plus  tard.  Elle  a donc déjà rattrapée 45 minutes et repart même première car un équipier d'ABL ne peut poursuivre l'aventure et continue à 3 avec une pénalité de 20 heures.

 

Willy  Dujardin,  orienteur  de  SILVA  :  "Le  plus difficile lorsque nous rattrapons  le  peloton  du  1er  groupe  est  de rester concentrer sur son orientation  car  nous  progressons  au  milieu des frontales qui jardinent (équipes  allant dans tous les sens recherchant la balise) et n'avoir aucun doute sur ma navigation comme si nous étions seuls sur le terrain".

Et  la  dernière  équipe  qui  doit  en connaître un rayon sur le jardinage pointe  au  bivouac  à  7H38  le  dimanche matin après "seulement" 24 km de course,  soit  7  heures  après  les  premiers.  Mais  bravo à eux car leur compteur affiche entre 80 à 90 km à l'arrivée. Belle balade nocturne !

 

"RESULTATS SCIENTIFIQUES DE L'EPREUVE"

 

Premièrement,  Sport  Aventure  Passion  après  avoir  souhaité  un heureux anniversaire  sur  le  podium  de  départ aux 7 concurrents nés le 29 et 30 janvier  constate  que  leurs  équipes  sont  toutes  arrivées  classées et entières.  Nous  pouvons  donc  considérer qu'une mise en exergue au départ stimule  et  renforce  la  condition  physique et mentale. Nous testerons à nouveau  au  départ du 2ème TRAIL le 25 et 25 juin et du 16ème RAID NORMAND le 17 et 18 septembre. PUB !!!

 

Deuxièmement,  une  équipe  féminine peut être "accessoirement" performante LES  NORD-SUD,  45ème  au  classement  général.  Elles  laissent 56 équipes masculines derrières elles.

Constat  renforcé,  la première équipe mixte COUREURS D'EXTREME pointe à la très bonne 6ème place dans le classement général.

 

DES CHIFFRES, DES CHIFFRES, DES….

 

           Ø       123 équipes inscrites, 118 au départ dont 28 mixtes et 1

           féminine.

 

           Ø       23 équipes pointent les 55 balises.

 

           Ø       ¼ des équipes abandonne, soit 26 teams et 15 équipes

           terminent à 3.

 

           Ø       La moyenne des meilleurs 6,7 km/h, traçage compris.

           Fourchette basse des HIVERNALES depuis 2001, certainement dû à un parcours dès plus difficile.

 

LE MOT DE L'ORGANISATEUR : Pascal LEBLAY

"Nous  sommes  relativement  satisfaits  d'avoir pu réalisé avec le terrain rencontré  sur  cette édition ouest-est du département, revenir sur un vrai raid  en orientation ouvert à tous. C'est à dire de ne surtout pas être une course  d'orientation, mais un RAID qui se court en azimut avec la boussole pointée Sud, Nord, Est…

Accueillir  l'élite  régionale  des orienteurs au milieu de concurrents qui nous  demandent  au  départ  comment aligner la carte I.G.N. avec la flèche nord de leur boussole nous rendent très heureux, même si nous savons que la mi-course  sera  souvent leur point final. Mais, avant de revenir sur la 12 ème  HIVERNALE  en  2012,  nous  les  encourageons  à  côtoyer  les sorties d'initiation des clubs d'orientation de leur région et à parcourir quelques trails.

Ce  qui nous surprend toujours, outre la disparité des kilomètres parcourus

54  kms cette année pour les meilleurs et 85 kms pour les derniers classés, pourquoi  se déplacer en NORMANDIE, en hiver pour passer une nuit de galère

entre   amis   sportifs   venant   de   Suisse,  Midi-Pyrénées,  Bourgogne,

Rhône-Alpes,   Champagne  Ardennes,  Poitou  Charentes,  Bretagne,  Ile  De

France…! Lors de l'élaboration de l'HIVERNALE, ne pouvant légitimement vous décevoir dans l'organisation, nous pensons bien à vous."



03/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 63 autres membres