UASG ATHLETISME

UASG ATHLETISME

CR de la route des 4 châteaux le 20/11/11 par Charles R

 

Route des 4 châteaux 20 nov. 2011

 

 

www.route4chateaux.com

 

1er trail et donc 1er compte rendu.

 

Après un Paris Versailles dont je ne suis pas satisfait, et après avoir échangé avec Stéphanie T, je m’inscris le lundi 26 sept, plus par dépit qu’autre chose.

Evidemment, je m’aperçois quelques instants plus tard que le départ hommes est donné 15’ après celui des femmes…dans quoi je m’embarque ? Je n’ai jamais couru18.5km tout seul.

 

Préparation en mode semi-marathon selon les conseils de Greg et avec une tentative de suivre le groupe du mardi…toujours (ou presque) 3 sorties par semaine : mardi (footing), vendredi (exo du groupe), dimanche (sortie longue) soit environ 25/30km.

Je me fixe un objectif de 1h45 avec un temps de passage de 55’ au 10km.

 

J-8, dernière sortie longue de 14km dans la forêt de Meudon/Chaville/Velizy, aïe j’ai mal au mollet droit.

J-4, footing léger avec Magali notamment. Aïe j’ai encore mal au mollet droit.

Donc j’entame des massages matin et soir au baume Aroma...

J-3 et J-2 : un peu de Malto ne peut pas faire de mal…

J-1, la douleur est largement atténuée mais je garde une sensibilité.

Je n’ai pas le temps de faire la sieste…

Dernière nuit agitée et réveil à 6h30. Petit déjeuner light.

 

J’arrive à Chevreuse à 9h. Il fait froid, +1°C !

Tout est en place. Je passe la tenue course : cuissard, sous vêtement chaud manches courtes, maillot manches longues, coupe vent chaud sans manche et sac à dos type camel avec 1 litre d’eau, quelques gels Overstim à consommer en cas de défaillance.

Echauffement léger. Je suis sur la ligne de départ à 9h35. Au bout de 10’, mon GPS  Garmin 405 ne capte toujours pas de satellites (pas que le mien…) ça énerve !

 

9h45 top départ.

 

1er Km : on suit le flot des coureurs : rien à faire, c’est lent

 

Vers le km 3 on entre dans la foret, difficile de courir à 3 de front, donc de tenir son rythme. Il y a quelques montées et descentes. Je ralentis, je relance, je surveille mon rythme cardiaque pour rester dans une zone confortable. On traverse le 1er château, sympa, avec un quatuor de chasseurs qui jouent du cor de chasse. C’est cool.

On continue quelques km en foret / sous bois sur terrain qui n’est pas trop accidenté.

Vers le km 7, un bon faux plat sur une route annonce le vrai début de la course. Ca monte gentiment.

Puis on arrive vers le passage le plus délicat du parcours, une montée en foret sur environ 1km et qui se termine par quelques zigzags où on a du mal à être 2 coureurs de front. On rattrape les filles les plus lentes, ça chambre un peu mais c’est toujours amical…

Mon rythme cardiaque augmente mais pas trop, ouf.

 

Km 9 : je passe en 52’, un peu moins vite que prévu mais dans le rythme quand même.

Le soleil commence à briller et à nous réchauffer. Le paysage est toujours aussi agréable à découvrir.

Traversée du parc du château de Méridon, c’est juste magnifique.

Tout va bien, je prends quand même un gel pour relancer sur le plat

La foret est dernière nous, 2/3km de plat sur sentier puis sur route. Je cours à mon rythme, avec d’autres coureurs avec qui je finirai la course.

Le parcours redescend, ça fait du bien. On alterne route, sentiers et sous bois avec toujours peu de possibilités de dépasser. Je me sens toujours bien, je profite du paysage, j’accélère gentiment. Je fais un km en 4’30.Tout se passe bien, j’enchaine les km sans sourciller.

 

Km 16, ça sent l’écurie…légère douleur à l’extérieur du genou droit : c’est pas grave, je suis presque arrivé !

Un habitué des lieux me dis qu’il y a un long faux plat jusqu’à l’arrivée. Je ralentis donc pour en garder sous le pied pour le sprint. Le faux plat, quel faut plat ? Il est où ? J’ai la patate en j’allonge la foulée. Mes partenaires de course, ils sont désormais derrière…

 

Km 17, ca va toujours bien.

 

Km 18, faut s’activer, c’est déjà la fin : je lance mon sprint trop tard, j’en encore la pêche, je passe la ligne avec la banane : 1h40 !

J’ai battu mon objectif, je n’ai pas mal, Waouh ! Je suis trop content.

Je retrouve Stéphanie T et Thierry B qui ont également bien performé.

L’UASG a le sourire !

 

Au final, c’est une belle course, surtout sous le soleil avec une bonne ambiance.

18.5 km , D+ 250 , D- identique ou presque.

 

L’entrainement dur paye, le négative split, aussi !

 

Merci le coach, merci le groupe du vendredi, merci Gilles, merci la section.

 

Prochain objectif ? A vos conseils …

 

 



25/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 63 autres membres