UASG ATHLETISME

UASG ATHLETISME

CR des Gendarmes et voleurs du temps le 12/06/11

Conditions de course idéales pour ce trail de 32 kms sur les monts très boisés d’Ambazac : 8°C au départ à 19°C à l’arrivée avec un soleil voilé puis rayonnant; parcours accidenté au dénivelé positif porté à 1.100M cette année.

Montées, descentes, sentiers variés, racines, pierres, feuilles…. Tous les ingrédients qui composent un grand trail étaient au menu. Après six petits kilomètres au cours desquels le peloton s’est quelque peu enflammé, chacun a pris son rythme afin de tenter de rallier l’arrivée en temps et en heure.

Philippe SIMON, habitué de ce trail, m’a bien “coaché” sur les 8 1ers kms. Ensuite, je ne l’ai plus vu pour le rattraper avec plaisir au ravito du 25ème. Nous avons fini ensemble bras dessus bras dessous.

Au 6e km, la première difficulté a surgi, sous la forme d’une belle bosse, prélude à un dessin de parcours fortement vallonné. Tout doucement, le peloton s’est étalé afin d’avaler au mieux les difficultés. En côte, j’alternais course et marche dynamique ; dans les descentes, je relâchais ou  tentais de reprendre quelques minutes perdues et, enfin, je déroulais avant de reprendre une allure de course un peu plus élevée sur les petites portions de plat.

Au 19e km Il a fallu aborder une grande montée, qui a fait mal. Ensuite, petites montées et légères descentes se sont succédé, avec des jambes qui commençaient, déjà, à durcir au fil des changements d’appuis. Mes yeux étaient fixés au sol, histoire d’éviter les petites pierres et les racines sur lesquelles on bute, entraînant pertes d’équilibre voire chutes. Le balisage rassurait; Même s’il fallait rester vigilant, il ne demandait pas une attention trop soutenue.

Au 24e km, passage à La Chaise où j’étais hébergé; Les photographes de chez Maindru nous attendaient pour fixer ce moment. Mes supporters en folie
 (ma femme et nos amis qui nous hébergeaient)  ont donné de la voix; on se serait cru au Marathon du Mont St-Michel !



La côte du 6ème km






Résultats


Sur le 32 km, épreuve bonus du Trail national Tour, Benoît Holzerny s’impose en 2h02min.

Place 822 (sur 1980 arrivants)
Dossard 70
Nom BOUVIER
Prénom Thierry
Temps 03:27:28

L’escalier de la Chapelle au dernier km -42 marches-(aïe aïe aïe !)





15/06/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 63 autres membres