UASG ATHLETISME

UASG ATHLETISME

CR Ecotrail 50km le 24/03/12 par Sophie F

Hello à tous,

 

Un petit mai rapide du trio "so girly" qui découvrait le trail nature sur le 50, j'ai nommé les 2 Carine et moi-même.

Petit feed-back à chaud...Gilles, te je laisse faire suivre à tous si tu le souhaites.

 

Remarque liminaire. Juste pour dire que je ne devais pas m'inscrire n'ayant pas fait mes armes sur marathon juste semi mais avec la motivation des Carine et un dossard gagné sur le stand du semi de Boulogne, je me dis là c'est le destin, just for you. Pas de pression de temps, mais un vrai challenge à relever. A l'attaque... Je peux vous confier que ce n'est qu'au bout de 2 mois du plan d'entrainement de Greg suivi à la lettre que je prends conscience que je vais pouvoir finir ce trail et honorablement (y a la petite famille à l'arrivée, il ne s'agit pas de ressembler à une épave !)

 

Très beau parcours, chaud, très chaud sur la fin (je compatis pour le 80km partis encore plus tard) et casse-pattes avec de sacrées montées (en marchant il est vrai) et le plus dur j'ai trouvé les petites descentes caillouteuses bien raides. Nous sommes parties ensemble avec un ami David remontées à bloc, ayant bien respecté le plan d'entrainement et prêtes à découvrir cette distance. Temps superbe, bien chaud mais nous avions prévu et entendu le coach, "boire tous les 3km max et manger tous les 6" bref.

Un 1er ravito loin après un superbe tour de Versailles et du sous-bois, un très beau parcours avec de très petites portions de queues leuleu et de trottoirs le long de routes. Bcp de monde, nous étions étonnament assez regroupés même si au-delà du 1er ravito ça a commencé à s'étirer.

Pas simple de trouver à se faire remplir son Camel, toilettes pour les nanas à 50m, bref on perd du temps mais l'ambiance ravito est vraiment sympa. Ca y est je me sens "traileuse" et assez contente de la forme au regard des nombreuses jambes en l'air et visages très marqués. Je profite de ce stop pour changer mes chaussettes bien humides, enlever le petit caillou qui me taquine depuis 1 km, mes pieds sont OK contents de passer en chaussette sèche, bon point déjà...

Pas de bulle, eau, bananes et barre et je repars avec David, laissant les Carine qui viennent d'arriver au ravito en belle forme aussi.

Petits raidillons en sortie de ravito, encore du vrai sous-bois, vraiment très beau, puis des sites étonnants, lacs, bois, je découvre en demandant à un passant Ville d'Avray je crois, il fait chaud j'ai un coup de mou et laisse partir David, gel + barre + gateau sport maison, rien de mieux pour le moral; et ça relance très bien je rattrape au bout de 3 km David avec la pêche, puis c'est lui qui a un peu de mal et nous arrivons finalement dans la chaleur au 2nd ravito au 40ème au parc de St Cloud.

Une amie me rejoint c'est bon pour le moral, ça sent les écuries, le moral y est les jambes aussi ! re toilettes à 50m, boissons, barrees, Tuc, papotes et nous repartons à 3, les carine doivent être juste derrière. Descente facile jusqu'au Musée de Sèvres puis les quais sans fin...

La chaleur se fait hyper pesante je ne cesse de dépasser des coureurs exténués qui marchent, parfois boîtent... Rester concentrée, ne pas lâcher.

... Mer--, crampe au mollet droit ! ouf ca ne reste pas, qq. Minutes après mollet gauche. Je ralentis fortement et trottine à 7/8 km/h je pense (et oui la batterie de la Garmin m'avais lâché au bout de 5h, alors que 8h d'autonomie indiqué, pipo, pipo...)Je laisse partir David et reste avec ma fidèle copine qui me raconte des conneries, j'attaque à fond mon Camel Bag, j'ai finalement bien fait de le remplir au ravito, le gout de plastique m'écoeurt mais là pas le choix...

Qq. Éclairs de crampes qui ne restent pas, ouf, Des escaliers casse patte côté Boulogne puis ils nous font passer par l'ile aux Cygnes je crois (statue de la liberté en réduit), je frissonne tout d'abord à l'idée de faire une boucle en plus, depuis qu'on la voit la tour Eiffel, finalement c'est très beau et je n'étais jamais passée par là.... Heureusement nous étions prévenues pour le côté psychologiquement dur de ces quais sans fin.

J'ai peur que les crampes m'empêchent d'avancer, elles sont fugaces mais de plus en plus fréquentes, re-gel, re-hydratation...Là je suis dans le dur, mon cerveau est devenu binaire (comme celui d'un mec, si !) Je ne pense plus qu'à mes crampes comment éviter de trop solliciter mes mollets et l'arrivée. Ca souffre pas mal autour de moi... Côté cardio et fatigue génarale ca va plutôt bien, le moral est toujours bon, aucun doute en moi juste ces mollets, il faut qu'ils tiennent...

Qqn nous dit 400m, là je pense un tour de piste et je suis aux anges accélèrant légèrement, je passe la ligne avec ma copine alors que les Carine arrivent qq. Secondes après. Grand moment ensemble, WE DID IT ! 6h21 et au final pas si explosées que ça, je tente un étirement, et hop crampes, j'arrête tout de suite, nous marchons pour récupérer nos affaires, trop de monde au massage dommage, rien pour se restaurer (de l'eau à l'arrivée c'est tout !!!!!)

Un super Tshirt de finisher 50km dont je suis fière, pas de médaille (pas écolo!)environ 5 litres d'eau bues sur le parcours, zéro ampoule, 1 énorme sourire.

J'arrive pas à y croire ! C'est génial !

 

Bref, une bonnne préparation, un bon matos, rien de nouveau pdt la course elle-même tout a été testé à l'entrainement et les nombreux conseils d'Eric, de Gilles, de Greg, des mails échangés sur le team 50 avec Fabrice, Pierre et Thierry. Merci à Christian de nous avoir retouvé à l'arrivée, à Sophie D pour son appel qq; minutes après l'arrivée.

Merci à tous et aux Carinne particulièrement sans quoi ce mini-CR ne serait pas, ce fut magique....Un grand moment partagé

Maintenant le vide de l'après, vite de nouveaux objectifs.... À fixer... Car le 10km du Chateau de Vincennes va être un peu frustrant après cette aventure.

 

J'allais oublier de remercier la petite famille de Carine V qui est venue nous encourager au départ, au 1er ravito à l'ile au cygne et à l'arrivée, ma petite famille juste après l'arrivée (et oui ils arrivent tj après et je me fais engueueler car je suis arrivée avant l'heure escomptée  ;-) du coup je dois re-singer une arrivée avec les enfants pour immortaliser le moment, vous y croyez vous ?

 

J'ai sûrement oublié plein de trucs mais les Carine complèteront à l'occasion.

Sportivement vôtre,

Sophie

 

PS : pour les photos c'est Carine V qui les a toutes ! On les veut sans faute !



29/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 63 autres membres